Deux époques, deux parcours pour l’égalité

Olympe de Gouges et Benoîte Groult
Deux époques, deux parcours pour l’égalité.
→ Exposition jusqu’au 05 mai 2018
UHA – ENSISA – Campus Illberg – Mulhouse
Entrée libre.

L’exposition illustre le cheminement autour des droits des femmes (éducation, mariage, expo-olympe-benoite-extraitcarrière, etc.).

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748, est une femme de lettres française, devenue femme politique.
Elle est l’auteur de 17 pièces de théâtre, près de 60 écrits politiques à travers des lettres, affiches, articles et discours. Son indépendance d’esprit et ses écrits en font une des figues de la fin du XVIIIe siècle. elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français.

Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des hommes noirs.

Olympe de Gouges es morte guillotinée à Paris le 3 novembre1793 suite à ses critiques la politique et des actions de répressions menées pendant la  » Terreur « .

Benoîte Groult, née le 31 janvier 1920 à Paris, est une journaliste, écrivaine et militante féministe française.

Témoin des bouleversements sociaux dans les rapports entre hommes et femmes qui ont marqué le XXe siècle à travers son oeuvre et ses choix de carrière, elle est la première à dénoncer publiquement les mutilations génitales féminines avec la publication d’Ainsi soit-elle en 1975.

Journaliste au Journal de la Radiodiffusion à la Libération à ses débuts, elle collabore ensuite à diverses publications comme ELLE, Parents, Marie Claire, etc…
En 1978, elle fonde un mensuel féministe avec Claude Servan-Schreiber F Magazine dont elle rédige les éditoriaux. De 1984 à 1986, elle assure la présidence de la Commission de terminologie pour la féminisation des noms de métier, e grades et de fonctions, fondée par la Ministre des droits de la femme.

Elle publie en 1986, pour la première fois, l’intégralité de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne de 1791 rédigée par Olympe de Gouges.
En 2013 paraît chez Grasset une bande dessinée intitulée Ainsi soit Benoîte Groult par Catel.

> Retour au programme